Comment fonctionne une chaudière biomasse ?
  • Elimax France Chaudière Biomasse

Comment fonctionne une chaudière biomasse ?

Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique dans votre bâtiment industriel, tertiaire ou agricole pour réduire vos factures énergétiques et votre empreinte écologique ?
Pour cette raison, vous envisagez d’installer une chaudière biomasse ?
Si tel le cas, une connaissance de base de son fonctionnement vous aidera à vous assurer qu’elle sera à la hauteur de vos attentes et vous apportera la flexibilité et la chaleur que vous recherchez. Découvrez dans cet article, le fonctionnement de la chaudière biomasse.

Contrôler le niveau de chaleur

La demande croissante de sources d’énergie propres a incité de nombreux fabricants de chaudières à relancer l’utilisation de la biomasse pour la production de vapeur et de chaleur. Aujourd’hui, les chaudières biomasse intègrent une technologie moderne qui gère le processus depuis l’alimentation de la chaudière jusqu’à l’élimination des cendres.
En effet, la chaudière biomasse fonctionne en acheminant, manuellement ou automatiquement, les matières organiques dans la chaudière où elles sont brûlées dans la chambre de combustion. La quantité de chaleur générée est contrôlée par la vitesse à laquelle les matières organiques sont introduites dans la chambre de combustion. Des thermostats contrôlent également le niveau de chaleur, vous permettant ainsi de contrôler la température ambiante à votre guise, de la même manière qu’une chaudière fioul ou gaz traditionnelle.

Évacuation de déchets

Les chaudières biomasse utilisent le bois ou ses produits dérivés (bûches, écorce, granulés…) comme combustible, ainsi que des résidus organiques tels que les pelures de fruits.
Comme dans tout processus de combustion, la chaudière biomasse génère des cendres et de la fumée. Cette dernière est automatiquement évacuée par une conduite et les cendres sont stockées dans un bac qui doit être régulièrement vidé. La quantité de cendres est directement liée à la quantité et à la qualité des combustibles brûlés. En moyenne, 5 tonnes de granulés produisent environ 5 kg de cendres.

Options de chargement des combustibles

Quant aux options de chargement des combustibles, il en existe deux : manuel et automatique.

Le chargement automatique

Ce mode de chargement permet de prélever automatiquement des combustibles (bûches, écorce, granulés…) dans le silo de stockage principal qui doit être situé à proximité de la chaudière.
Cette option fonctionne bien avec un poussoir hydraulique d’alimentation. Le chargement automatique nécessite de l’espace et augmente également le coût d’installation du système de chaudière biomasse. Si l’espace et/ou le coût sont un problème, un chargement manuel peut faire l’affaire.

Le chargement manuel

Le chargement manuel nécessite de soulever et de vider les combustibles (bûches, écorces, granulés…) dans la chaudière. Il n’est pas rare qu’une installation de chaudière biomasse avec un système de chargement manuel soit, ensuite, mise à niveau avec un système de chargement automatique.

Entretien

Bien que certaines chaudières biomasse (plus coûteuses) soient autonettoyantes, un entretien régulier d’une chaudière est nécessaire pour optimiser sa performance. En tant que spécialiste des chaudières biomasse pour les industriels, les bâtiments tertiaires et agricoles et l’habitat, ELIMAX ENERGIE – CONCEPTS recommande des contrôles d’entretien réguliers afin d’éviter les pannes inutiles. Il est généralement plus rentable de programmer des entretiens réguliers plutôt que d’engager un technicien pour effectuer d’éventuelles réparations.

Vous souhaitez installer une chaudière biomasse ?
Sollicitez maintenant ELIMAX ENERGIE – CONCEPTS pour vous aider à concevoir, installer et mettre en service des chaudières biomasse dans vos locaux industriels.

À propos de l'auteur :