La cogénération : pour qui et pour quelles utilisations ?
  • Elimax France 400 1583766214 5app

La cogénération : pour qui et pour quelles utilisations ?

La cogénération : pour qui et pour quelles utilisations ?

La cogénération consiste à produire et à utiliser, de manière simultanée, de la chaleur et de l’énergie à partir de la même installation et du même source d’énergie. L’intérêt de cette solution innovante réside dans ses rendements énergétiques supérieurs ainsi que dans son économie d’énergie.
En effet, dans un système de cogénération, environ 35 % de l’énergie mécanique se transforme en électricité via un alternateur, tandis que le reste de l’énergie (environ 65 %) se retrouve sous forme de chaleur. Ensuite, un échangeur récupère cette chaleur (environ 55 %) pour chauffer un circuit d’eau. Une optimisation maximale, n’est-ce pas ?
Alors, la cogénération est destinée pour qui et pour quelles utilisations ? Nous répondons à toutes vos questions !

La cogénération : pour qui ?

À l’origine, dans les années 1950, le système de cogénération était destiné aux grandes industries consommant et produisant beaucoup de chaleur, telles que les papeteries, les sucreries, les usines de plasturgie…
De nos jours, ce système de cogénération se retrouve aussi dans :

  • Les logements sociaux dotés d’un chauffage collectif,
  • Les immeubles d’appartements,
  • Les hôtels,
  • Les piscines,
  • Les centres de loisirs,
  • Les maisons de repos et de soins,
  • Les maisons individuelles dont le besoin de chaleur excède 10 000 L de mazout/an.

La cogénération : pour quelles utilisations ?

Afin de tirer profit de toutes ses performances énergétiques, il est conseillé d’utiliser le système de cogénération à une échelle industrielle, dont le besoin en chaleur est très élevé. Mais on peut aussi installer ce système pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire dans les logements collectifs, les immeubles et les bureaux.
En fonction de leur puissance, on distingue diverses catégories de cogénérations :

  • La micro-cogénération : permet de produire de l’électricité, tout en offrant tous les atouts d’une chaudière à condensation. Elle est réservée aux équipements dont la puissance est inférieure à 36 kVA,
  • La mini-cogénération : avec une puissance comprise entre 36 et 250 KWe kVA, ce système permet de produire à la fois l’électricité, le chauffage et l’eau chaude sanitaire,
  • La petite cogénération : fournissant une puissance électrique comprise entre 250 kW et 1 MW, ce système est réservé aux applications de petite taille (hôtels, piscines, hôpitaux, établissements d’enseignement…),
  • La moyenne cogénération : elle s’adresse aux équipements industriels dont la puissance est comprise entre 1 et 10 MW,
  • La grosse cogénération : ce type de cogénération s’adresse aux équipements industriels dont la puissance est supérieure à 10 MW.

Enfin, il est bon de noter que pour produire de la chaleur, la cogénération peut utiliser plusieurs combustibles, tels que le gaz naturel, le fioul, le bois, le biogaz issu de la fermentation des matières organiques, les ordures ménagères…

À propos de l'auteur :