Foire aux questions sur les chaudières à biomasse
  • Elimax France Titlebar1

Foire aux questions sur les chaudières à biomasse

La chaudière à biomasse se distingue par une combustion de substances écologiquement viables. La notion de biomasse comprend toutes les matières biologiques en provenance du monde animal ou végétal susceptibles de produire de l’énergie. Celle-ci résulte d’une transformation de la matière première, notamment la combustion de bois ou de matières diverses telles que les noyaux d’olives, les coquillages ou les grains de céréales. Cette énergie peut, entre autres, servir au chauffage, d’où son usage dans les chaudières à biomasse.

Vous envisagez de réduire votre dépense énergétique et avez pensé à l’installation d’une chaudière à biomasse comme alternative ? ELIMAX ENERGIE CONCEPTS vous apporte tous les renseignements utiles pour mieux réussir votre projet.

Quel est le mode de fonctionnement d’une chaudière à biomasse ?

Le processus de fonctionnement des chaudières à biomasse est similaire à celui des autres chaudières plus conventionnelles, telles que les chaudières à gaz ou à fioul. Son unique particularité réside dans la combustion de substances renouvelables et organiques à la place de carburants fossiles.

En effet, la diffusion de chaleur dans les différentes pièces du logement est assurée par le circuit hydraulique du chauffage central qui répartit la chaleur à travers des radiateurs ou des planchers chauffants.

La génération de l’eau chaude sanitaire peut être garantie par un réservoir sanitaire.

Une chaudière à biomasse est-elle raccordable à mon chauffage actuel ?

Oui, comme n’importe quelle autre chaudière. Toutefois, de nombreuses chaudières à biomasse opérant à des températures et à des pressions accrues comparées aux brûleurs à GPL, à gaz, à fioul.

Il s’avère fréquemment utile de prévoir un échangeur thermique à plaques entre la chaîne de chauffage existante et la chaudière à biomasse.

Dois-je obtenir un permis de construire ou un certificat de construction pour mettre en place un système à biomasse ?

Comme pour toute chaudière classique de chauffage et d’eau chaude, un permis de construire se révèle non nécessaire pour une installation de chaudière à biomasse.

Toutefois, il est possible qu’une demande de planification soit requise si le système requiert un local technique conçu à cette fin. Les silos à combustible et les conduites d’évacuation peuvent aussi exiger une autorisation de construire. Les salles d’équipement en conteneur se transportent aisément depuis le site et font partie des structures temporaires ne nécessitant aucun permis de construire.

Faut-il une licence pour faire fonctionner une chaudière à biomasse ?

Les chaudières à biomasse d’une capacité inférieure à 20 MW sont exemptes de licence. En revanche, les chaudières alimentées en déchets de bois sont susceptibles de requérir une autorisation, compte tenu des circonstances spécifiques. Renseignez-vous auprès des autorités locales.

Si la chaudière est destinée à être utilisée dans une zone de contrôle des fumées, elle doit être répertoriée comme exonérée, sinon une autorisation de l’autorité locale sera nécessaire.

Quels sont les composants essentiels d’un système à biomasse ?

Outre la chaudière elle-même, un système à biomasse requiert un réservoir de combustible ainsi qu’un système de distribution du carburant pour prélever le bois de chauffage du réservoir et l’introduire dans la chaudière.

Un conduit de fumée est nécessaire pour ventiler et aérer le local technique. Le vase d’expansion est utilisé pour protéger les systèmes fermés de chauffage et d’eau chaude sanitaire d’une pression excessive causée par l’expansion thermique.

Un réservoir tampon est demandé pour accroître le rendement du système et fournir instantanément de l’eau chaude.

À propos de l'auteur :